Archives Mensuelles: juillet 2012

Belgrade chez Aglaée

The privat session of silk printing at Aglaée’s house. We put our material everywhere in the flat and we also asked Aglaée to work with us. It was great to print right next to the bed, to draw in the entry room… Darian and Ela, the room-mates, were having also a lot of fun to watch us. Great people end great experience to live. Thank you and happy birthday to Algaée !

Publicités

Impressions de Belgrade

En route pour la capitale des Balkans. Spéciale dédicace à Aglaée et Dragana pour leurs histoires et conseils !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

From Sarajevo (BiH) to Belgrade (Serbie)

D’un pays à l’autre, il y a une frontière mais avant une amende pour excès de vitesse. Le policier qui nous arrête est assis dans une voiture autour duquel tourne une poule et ses poussins. On est à deux doigts de franchement se marrer mais il a pas l’air de partager notre enthousiasme. Finalement Danka négocie en slovaquobosniaque un billet discrétos et zou en route pour la frontière. Là aussi. Non vous pouvez pas passer, redescendez à l’autre frontière à 7 kilomètres. On force le passage et nous voici en Serbie. Mais la Serbie c’est qui ?

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Sarajevo – la ville

À la découverte de Sarajevo… Lamia nous accueille chez elle pour quelques jours. Mais il n’y a pas que Lamia à l’appartement, il y a aussi des Zlatan et Emir mais qui viennent passer quelques jours de vacances dans un autre quartier de la ville que celui où ils habitent et Circely, musicienne suédoise, venue visiter les amis qu’elles ne savait pas avoir. Et puis, les anciens immeubles du quartier turc de Sarajevo nous appelle et on file dans ses ruelles. On ira jusqu’en haut de l’une des collines avoisinantes pour découvrir l’étendue de la ville.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Sarajevo à l’improviste

Le workshop improvisé à Kriterion cinéma

From Tuzla to Sarajevo

On dit au revoir à Virginie, Jenan, Éléonore, Mirela, Munever, Mirza, Azra et Leijla. Puis on arrive à Sarajevo. La ville s’étale sur une même ligne le long de la rivière. Les deux versants des montagnes entoure la belle cité… en plein coeur de la capitale, on se sent comme  en pleine nature. Et puis en route, voici Lamia, Zlataj, Amir, Cicely, Lea et tous les autres.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Tuzla

Accueillies comme des reines à l’Atelier International d’Ismet Mujezinovic, nous installons l’atelier mobile dans le jardin et nos bagages à l’étage pour quatre jours . On investit l’atelier-maison du grand peintre Bosniaque natif de Tuzla. L’équipe de l’association Fabrika débarque le lendemain matin avec ses questions, ses histoires et ses envies. L’équipe des participants est composée de plusieurs générations d’artistes, d’étudiant à retraité ! Ces trois jours seront très intéressants pour tous ! On découvre beaucoup de choses sur Tuzla, ses humeurs, ses passions, sa tolérance… Et puis au moment de se quitter, on apprend qu’une partie de l’équipe présente au workshop va essayer de monter un atelier de sérigraphie ! La plus belle des récompenses…

Un grand merci à Jenan – directeur de la Galerie des portraits de Tuzla – qui nous a permis de découvrir ce lieu et de rester un jour de plus afin de réaliser nos travaux personnels !

From Mostar to Tuzla

De Mostar à Tuzla, on traverse l’Herzegnovie puis une partie de la Bosnie, du Sud au Nord, des villes touristiques aux montagnes et petites villes thermales proches de Tuzla. En arrivant aux abords de cette nouvelle ville, c’est une immense centrale nucléaire qui nous accueille ! Au détour de celle-ci, nous trouvons (après avoir emprunté des chemins de sable et choisi les directions aux embranchements au hasard !) un lac où tout un petit réseau de cabanons s’est installé. On fait franchement fureur en arrivant avec le transporteur immatriculé français dans un nuage de sable blanc… Puis nous retrouvons Virginie du centre culturel français de Tuzla qui nous mène jusqu’à la demeure d’Ismet.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Mostar

FR

Le comité d’accueil a des sourires aux dents de lait. Une dizaine d’enfants et cinq filles étudiantes aux Beaux-arts de Mostar participent au workshop. On installe l’atelier dans la cour de l’AKC. La presse tourne à plein régime de 9h à 13h. La température (avoisinant les 40 à 45 degrés) nous cloue à la sieste l’après-midi. C’est le temps du repos et de la pastèque. Finalement, chacun repart avec son image et quelques unes des autres participants. Nous avons même le temps, au cours du troisième jour, d’imprimer sur tee-shirt ! Autant vous dire qu’on entendait les mouches voler au cours de l’impression !

ENG (not translation of FR)

We worked with the mixed group, however, there were mostly the kids. First day was a bit borring for them, but as soon as we started to print, they got awake and were very curious. We worked outside and the hot weather with a wind made the silk screen dry very fast. We had to impovise and to handle some other problems…

Finally, everybody was happy and leave with a nice drawing!

Photos © Danka Hojcusova

Banja Luka to Mostar

FR

Quelques photos de notre traversée bosniaque entre Banja Luka et Mostar. On quitte à regret Monika et Adnan et filons pour le Sud. Au cours d’une pause hamac et baignade près du super lac de Jajce, Danka en profite pour aller danser sur l’accordéon avec un joyeux groupe de fanfarons. Et hop, le transporteur nous embarque sur les fines routes de montagne où nous croisons de magnifiques paysages. Le cd de musique d’Adnan nous permet de traverser la Bosnie puis l’Herzegnovie en rêvant aux futures rencontres de Mostar…

ENG

There are some photos of some « private life » between Banja Luka and Mostar and some of the best spot on the road. Enjoy!

Photos © Danka Hojcusova

Ce diaporama nécessite JavaScript.

%d blogueurs aiment cette page :